Nous sommes en 2017, Cardano est créée par deux technologues nommés Jeremy Wood et Charles Hoskinson. Tous deux ont aidé à la création d’Ethereum (ETH). Il est donc logique que Cardano et Ethereum présentent de nombreuses similitudes. À savoir, les deux réseaux sont principalement utilisés pour la programmation basée sur la technologie des contrats intelligents.

Comment fonctionne Cardano ?

La principale utilisation de la plate-forme Cardano est de permettre aux transactions de se produire et de permettre aux développeurs de créer des applications sécurisées et évolutives au-dessus de la plate-forme. La Blockchain Cardano se divise en deux couches:

Le Cardano Settlement Layer (CSL) est utilisé pour envoyer et enregistrer le flux de jetons sur la plateforme Cardano. Le CSL utilise l’algorithme de consensus connu sous le nom de preuve de participation qui est connu sous le nom de «Ouroboros» par Cardano. Cet algorithme a également été largement adopté dans d’autres systèmes Blockchain comme EOS.

Le Cardano Computation Layer (CCL) est utilisé pour contenir toute la logique de contrat intelligent que les développeurs utilisent pour déplacer des fonds via la programmation. La bonne chose à propos du CCL est qu’il peut apporter de petits changements pour différents utilisateurs. Vous pouvez penser à cela de la même manière que la façon dont les différentes nations ont leurs propres réglementations, de sorte que Cardano permet à différentes nations de changer la façon dont elles souhaitent stocker leurs données en fonction des lois nationales.

Ouroboros

Le système Ouroboros est une méthode de preuve d’enjeu qui ne nécessite pas que les mineurs résolvent des sommes mathématiques complexes. Le processus Ouroboros divise les blockchains de transaction en différentes époques. Ceci est ensuite divisé en tranches de temps. Dans chaque créneau horaire, un chef de créneau sera choisi et sera responsable de l’ajout de blocs à la chaîne. Si un leader ne parvient pas à créer un bloc de transaction à l’époque, le prochain leader  obtiendra un essai à la prochaine époque. Dans une époque donnée, au moins 50% ou plus de blocs doivent être produits. Les transactions produites par les chefs de file sont ensuite approuvées par les endosseurs d’entrée. Ils agissent en tant que deuxième groupe de parties prenantes responsables de l’exécution du protocole. Sur la base des résultats des élections.

Afin de garantir des résultats impartiaux, le système électoral a deux contributions. L’un étant le système de calcul multipartite, où un ensemble d’acteurs du réseau effectuera un calcul. Cela peut être considéré comme un «tirage au sort» où ils choisissent les utilisateurs au hasard grâce à un algorithme cryptographique. L’autre méthode consiste à répartir l’enjeu d’ADA. Les nœuds qui contiennent un plus grand enjeu (le plus de jetons) auront souvent plus de chances d’être élus en tant que chefs de file.

Les différentes mises à jours d’Ouroboros

Ouroboros BFT: est venu ensuite. Ouroboros BFT (Byzantine Fault Tolerance) est un protocole simple qui a été utilisé par Cardano lors du redémarrage de Byron, qui était la transition de l’ancienne base de code Cardano vers la nouvelle. Ouroboros BFT a aidé à préparer le réseau de Cardano pour la sortie de Shelley et, avec cela, sa décentralisation.

Ouroboros Praos : s’appuie sur Ouroboros Classic et apporte des améliorations substantielles en matière de sécurité et d’évolutivité.

Ouroboros Genèse : améliore encore Ouroboros Praos en ajoutant une nouvelle règle de sélection de chaîne, qui permet aux parties de démarrer à partir d’un bloc genèse. Celui-ci contribue de manière significative à sa sécurité et sa pérennité, ainsi qu’à celle des réseaux qui l’utilisent.

Ouroboros Hydra : est une architecture d’évolutivité hors chaîne qui répond à trois défis clés en matière d’évolutivité: une sortie de transactions élevée, une faible latence et un stockage minimal par nœud.

Ouroboros Hydra permet à Cardano d’évoluer horizontalement, augmentant les performances en incorporant des nœuds supplémentaires, plutôt que verticalement, grâce à l’ajout de matériel plus puissant. Les premières simulations montrent que chaque nœud est capable d’exécuter jusqu’à 1 000 TPS. Une fois mis en œuvre, Ouroboros Hydra permettra à Cardano de passer à des niveaux inégalés.

Roadmaps

Le développement de Cardano s’organise en cinq ères connues sous le nom de

Byron (Fondation) 2017:

 La première ère de la feuille de route de Cardano a permis aux utilisateurs d’acheter et vendre la devise ADA. Pendant l’ère Byron, le portefeuille Daedalus a également été mis en place. Celui-ci est le portefeuille de bureau officiel d’IOHK pour ADA. Yoroi, un portefeuille plus léger, pour des transactions plus rapides et une utilisation quotidienne, a également été conçu par la société sœur d’IOHK, Emurgo. 

Shelley (Décentralisation) 2020:

L’ère Shelley est une période de croissance et de développement pour le réseau. Le Shelley constituait une étape critique pour le réseau Cardano. Les nœuds du réseau étant principalement gérés par la communauté. Maintenant que la majorité des nœuds sont gérés par des participants du réseau, Cardano est en mesure de réaliser une décentralisation permettant une plus grande sécurité et robustesse. 

Goguen (contrats intelligents) 2021:

Est l’ère où Cardano fera un grand pas en avant dans ses capacités du réseau. Cardano ajoutera la possibilité de créer des applications décentralisées (Dapps) sur la fondation Cardano. Le travail de Goguen est déjà en cours avec l’ère Shelley. Une fois le processus terminé, les utilisateurs avec et sans connaissances techniques pourront créer et exécuter des contrats intelligents sur le réseau Cardano. L’un des nombreux objectifs de l’ère Goguen est de créer Plutus, un langage de développement de contrat intelligent spécialement conçu avec un programme d’exécution qui utilise le langage de programmation Haskell.

Pour rendre le réseau Cardano plus accessible à un public plus large, la société présentera également Marlowe, un langage de haut niveau et spécifique au domaine utilisé pour les contrats financiers. Ce processus simplifiera le processus de création de contrats intelligents pour les applications financières et permettra à ceux qui n’ont pas de compétence en programmation de mettre la main sur des contrats intelligents. Avec Plutus et Marlowe, l’industrie de la blockchain sera complètement révolutionnée avec une nouvelle classe de contrats intelligents au niveau de l’entreprise. 

Basho (mise à l’échelle) 2022 ou + :

C’est l’ère de l’optimisation, de l’amélioration de l’évolutivité et de l’interopérabilité existantes du réseau Cardano. L’ère de Bashô consiste à améliorer les performances sous-jacentes du réseau. Ainsi, Cardano espère atteindre une croissance et une adoption pour les applications avec un volume de transactions élevé. Avec le réseau Basho, l’une des principales étapes du développement sera les sidechains: de nouvelles Blockchains, interopérables avec la chaîne principale Cardano et offrant un potentiel pour étendre les capacités du réseau. Les Sidechains serviront également de mécanisme de partitionnement en supprimant certains travaux sur la chaîne principale existante et contribueront à augmenter la capacité globale de l’ensemble du réseau. L’ère Basho permettra à Cardano de devenir l’une des plates-formes Blockchain les plus performantes, résilientes et flexibles du secteur. 

Voltaire (Gouvernance) 2023 ou + :

Il agit comme le dernier élément du réseau Cardano. À cette époque, Cardano introduira le système de vote et de trésorerie. Les participants au réseau pourront utiliser leur participation dans le réseau et voter pour influencer le développement futur du réseau. Ce processus permettra véritablement à Cardano de se décentraliser et de créer l’égalité entre les utilisateurs. De plus, une fraction de tous les frais de transaction sera également mise en commun pour aider à prévoir les activités de développement futures choisies par le processus de vote. 

Le token ADA

ADA est la crypto-monnaie native de la plate-forme Blockchain de Cardano.

ADA a des fonctionnalités assez différentes de celles de l’ETH. La devise ADA aide le réseau Cardano à fonctionner et permet aussi de voter sur les modifications des règles logicielles. Les utilisateurs de Cardano doivent acheter ADA afin de faciliter les transactions et de participer à la gouvernance du réseau. La propriété des jetons aide à déterminer qui devient le leader qui ajoute de nouveaux blocs et qui gagne des parts des frais payés pour les transactions par blocs. 

Avec la mise à jour de Shelley, la plate-forme Cardano permet aux utilisateurs d’attribuer des votes à d’autres utilisateurs via le jalonnement délégué ou le jalonnement d’un pool. Cela leur permet de gagner des récompenses ADA sur sa Blockchain en direct. 

L’équipe autour de Cardano

CEO – Charles Hoskinson

Hoskinson a rejoint l’équipe fondatrice d’Ethereum (l’un des huit fondateurs d’origine) avec Vitalik Buterin à la fin de 2013. Hoskinson quitte Ethereum en 2014 après un différend sur l’acceptation du capital-risque et le besoin d’une structure de gouvernance plus formelle.

Jeremy Wood – Co-fondateur et ancien directeur stratégie

Jeremy Wood  est rapidement devenu fasciné par le potentiel des blockchains de nouvelle génération et a rejoint Ethereum fin 2013 en tant que gérant les opérations. Après avoir quitté Ethereum, Hoskinson a été approché par son ancien collègue d’Ethereum, Jeremy Wood, pour former un nouveau projet appelé IOHK (Input Output Hong Kong), une société d’ingénierie et de recherche qui construit des crypto-monnaies et des blockchains.  Le projet clé d’IOHK est Cardano. Il est retourné aux États-Unis trois ans plus tard et a démissionné de son poste de directeur de la stratégie en 2020.

L’équipe de cardano est constituée d’une soixantaine de personnes composée exclusivement de scientifiques, d’universitaires et d’ingénieurs.

Les Partenaires de Cardano

La Fondation Cardano est un organisme de normalisation indépendant qui supervise l’avancement de Cardano et de son écosystème. En tant que dépositaire légal du protocole et propriétaire de la marque Cardano, la Fondation œuvre pour favoriser l’adoption et les partenariats, développer la communauté Cardano à l’échelle mondiale, façonner la législation et les normes commerciales et à garantir la responsabilité des parties prenantes à tous les niveaux

EMURGO Membre fondateur du protocole Cardano, EMURGO développe, soutient et incube des opportunités commerciales et aide à intégrer les entreprises de leur système blockchain. Essentiellement la branche à but lucratif de Cardano, EMURGO s’efforce de faire progresser la plate-forme et de favoriser son adoption par le biais d’entreprises commerciales. Avec des bureaux et des projets en direct à Singapour, au Japon, aux États-Unis, en Inde et en Indonésie, EMURGO possède une vaste expertise dans la R&D sur la blockchain, ainsi qu’un réseau mondial de partenaires de la blockchain et de l’industrie.

IOHK est une société de technologie et d’ingénierie qui crée des crypto-monnaies et des chaînes de blocs pour les institutions académiques, les entreprises et les entités gouvernementales.

En Conclusion :

Cardano construit sa blockchain autour de la philosophie de la science, et comme l’a dit Charles Hoskinson: «Aujourd’hui pour nous le plus difficile est de retranscrire la science en code.»

L’équipe derrière le projet est relativement solide et expérimentée. Ils investissent beaucoup de temps et d’énergie pour mener à bien ce projet vu la complexité de la mise en place de leur blockchain. Il faut savoir que Cardano a le GitHub le plus actif de toute la cryptosphère, bien devant Ethereum et d’autres concurrents.

Après plus de 4 années de développement, le chemin reste encore long pour finir de mettre en place l’idée initiale démarrée en 2017.

Tout en espérant qu’ils ne rallongent pas le retard qu’ils ont déjà pris. 

Et pourtant, malgré cela, l’engouement pour Cardano grandit d’année en année et celui-ci risque encore de nous surprendre lorsqu’il aura terminé de développer Goguen, Basho et Voltaire.

D’ailleurs, nous commençons à voir certains projets quitter Ethereum pour Cardano, Faute aux problèmes actuels de vitesse et de coût avec la blockchain Ethereum qui ont accru l’urgence d’explorer des alternatives pour certains projets.