Qu’est-ce que Chainlink ?

ChainLink est un service oracle qui fonctionne actuellement sur la blockchain Ethereum mais est conçu pour être agnostique. Sa mission est de fournir un écosystème où les informations du monde extérieur peuvent être entrées dans des contrats intelligents sur la blockchain de manière décentralisée.

Que sont les oracles ?

Les blockchains ne peuvent pas accéder aux données à l’extérieur de leurs réseaux. C’est pour cela que les oracles sont conçus: Ils agissent comme des agents qui trouvent et vérifient les données extérieures et puis envoient les informations à la blockchain via un smart contrat.
L’idée derrière Chainlink est donc de créer un réseau oracle décentralisé interopérable qui permet aux gens de fournir des flux de données ou de connecter des API directement au smart contrat en échange de jeton Chainlink.

Le problème est qu’un contrat intelligent nécessite des données (par exemple, des informations de départs de vols aériens) pour exécuter des commandes, mais la plupart des données dont il a besoin pour numériser et automatiser les accords du monde réel ne sont pas stockées sur des blockchains. Le contrat intelligent ne peut pas non plus récupérer de données externes car les blockchains sont comme des boîtes noires sans capacité intégrée de se connecter avec le monde extérieur. Cela signifie que les prix des actifs, les scores sportifs, les capteurs IoT, les données Web, les systèmes d’entreprise et la multitude d’autres ensembles de données du monde réel ne sont tout simplement pas disponibles sur la blockchain, ce qui limite considérablement les types de contrats intelligents que les développeurs peuvent créer.

La seule façon d’obtenir efficacement des données dans la blockchain est qu’un composant logiciel, appelé «oracle», les saisisse dans la blockchain. Le défi est alors de savoir comment concevoir un mécanisme oracle avec les mêmes propriétés de sécurité et de fiabilité que la blockchain sous-jacente afin de conserver la proposition de valeur sous-jacente du contrat intelligent. Par exemple, une fiabilité extrême sans risque de contrepartie. Si un seul oracle centralisé est chargé de saisir les données utilisées pour déclencher le contrat intelligent, cet oracle a un contrôle total sur le résultat du contrat intelligent. Cela introduit un grave point de défaillance connu sous le nom de problème d’oracle, qui met en danger l’ensemble du contrat intelligent.

Le réseau Chainlink

Le réseau Chainlink se compose de deux parties distinctes: On-chain et Off-chain, qui devront interagir pour fournir le service. Le réseau a été construit de manière à pouvoir être mis à niveau, de sorte que ses différents composants peuvent être remplacés au fur et à mesure que de meilleures techniques et technologies apparaissent.

Les fonctions On-chain

Les contrats intelligents en chaîne constituent la première partie de l’architecture de ChainLink. Les contrats intelligents incluent des oracles créés pour traiter les demandes de données des utilisateurs. Ces oracles prendront toutes les demandes des utilisateurs pour des données hors chaîne qui sont soumises au réseau à l’aide d’un contrat de demande et les traiteront en les envoyant au contrat intelligent approprié pour être associées à un oracle, qui peut ensuite fournir les données hors chaîne nécessaires. Il existe trois types de contrats qui peuvent aider à l’appariement: le contrat de réputation, le contrat de mise en correspondance des commandes et le contrat d’agrégation.

Le contrat de réputation garantit que le fournisseur d’oracle est fiable et digne de confiance. Si tel est le cas, la demande est transmise au contrat de correspondance de commande, qui travaille pour transmettre le contrat demandeur à un oracle approprié, en fonction du niveau de service demandé et des offres des oracles. Enfin, l’oracle d’agrégation collecte les données des oracles sélectionnés et fournit le meilleur résultat au contrat demandeur.

Les fonctions Off-chain

Les composants hors chaîne constituent l’autre partie de l’architecture ChainLink. Ce sont des nœuds oracle qui existent hors chaîne mais qui sont connectés au réseau Ethereum. Il est prévu de travailler avec de nombreux réseaux et contrats intelligents différents. La majeure partie du travail est effectuée par ces oracles hors chaîne car ils collectent la plupart des données demandées.

Toutes les données collectées sont traitées via ChainLink Core, le logiciel qui connecte la blockchain ChainLink avec des sources de données hors chaîne. ChainLink Core est responsable du traitement des données et de leur transmission à l’oracle On-chain.

Ces nœuds s’attendent à recevoir un paiement en jetons LINK pour la collecte et la transmission des données.

Il existe une fonction secondaire des nœuds hors chaîne qui les rend très utiles aux développeurs: Les nœuds hors chaîne permettent l’intégration d’adaptateurs externes, qui sont comme des applications décentralisées (dApps) sur le réseau Ethereum. Les adaptateurs externes sont écrits par les développeurs pour effectuer des sous-tâches dans les nœuds externes. Cela rend la collecte et le traitement des données plus efficaces.

Chainlink fournit également plusieurs couches de sécurité qui vont au-delà de la décentralisation pour garantir que les utilisateurs peuvent faire confiance au réseau
oracle:

Architecture généralisée – Chainlink est un cadre flexible pour créer et exécuter des réseaux oracle. Ce qui signifie que les utilisateurs peuvent construire
et/ou se connecter à des réseaux oracle personnalisés sans dépendances sur d’autres réseaux oracle.


Signature de données – Les oracles Chainlink signent les données qu’ils entrent sur la chaîne avec une signature cryptographique unique, permettant aux utilisateurs de prouver son origine comme provenant d’un nœud oracle spécifique.


Données de haute qualité – Chainlink fournit des contrats intelligents avec des données de tout système externe, y compris des fournisseurs de données
premium, et permet aux contrats intelligents d’envoyer des commandes à d’autressystèmes, par exemple pour effectuer un paiement sur un rail de paiement traditionnel.


Indépendant de la blockchain – Chainlink peut fonctionner nativement sur n’importe laquelle blockchain sans dépendances sur d’autres blockchains, ce qui signifie qu’il peut prendre en charge les blockchains publiques, les blockchains d’entreprise, etc.

Accords de niveau de service – À terme, Chainlink permettra aux utilisateurs de définir les conditions du travail oracle demandé dans les contrats intelligents en chaîne, ce qui peut exiger que les nœuds oracle déposent un dépôt de sécurité qui n’est retourné au nœud que s’ils fonctionnent conformément aux conditions préalables; Un Accord sur les conditions (par exemple, les données sont livrées à temps).

● Systèmes de réputation – Les performances historiques des oracles Chainlink sont accessibles au public via des données signées en chaîne, permettant aux utilisateurs de sélectionner des oracles en fonction de mesures de performance historiques telles que le temps de réponse moyen, le taux d’achèvement, le dépôtde garantie moyen, etc. Les opérateurs de nœuds ont également la possibilité de fournir des données supplémentaires telles que leur identité, leur emplacement géographique et les certifications tierces.

Fonctionnalités facultatives – Chainlink développe également des approches de sécurité supplémentaires pour des fonctionnalités telles que la confidentialité d’Oracle et des données, les calculs avancés d’Oracle, etc.

Cas d’utilisation

Par exemple, Chainlink fournit le prix en USD de la crypto-monnaie native ETH d’Ethereum aux blockchains via le flux de prix ETH/USD, qui utilise de nombreux nœuds oracle indépendants et sources de données pour générer et fournir les données de prix (illustrées ci-dessous). L’oracle de prix ETH/USD peut ensuite être utilisé par une application blockchain pour obtenir le prix actuel de l’ETH, lorsqu’il est utilisé comme garantie pour obtenir un prêt ou pour régler une prédiction faite sur le futur prix de ETH

Roadmaps 2021

Roadmaps 2021
Aucune Roadmap n’a été communiquée pour 2021.
Toutefois, il est possible d’aller voir l’avancement du projet directement sur leur Github:

https://github.com/smartcontractkit/chainlink

L’équipe

Sergey Nazarov – CEO : il a commencé sa carrière chez FirstMark Capital avant de rejoindre les crypto-monnaies en 2011.

Steve Ellis – CTO : ancien ingénieur et chef d’équipe chez Pivotal Labs.

Mark Oblad – Chef des opérations : Mark a commencé sa carrière chez Gunderson Dettmer en aidant à gérer la croissance des principaux fonds spéculatifs mondiaux. Il a ensuite poursuivi avec la construction de Valcu, un leader des logiciels d’automatisation des contrats.

Dan Kochis – Responsable du développement et des partenaires : il a une longue expérience dans la négociation des deals qui aident les sociétés à poursuivre leur croissance. Ancien collaborateur d’Alibaba.

Adelyn Zhou – Directrice du marketing : Adelyn a une expérience dans le marketing de croissance et a aidé son ancienne entreprise à se faire acheter par Amazon. Elle est également experte dans l’intelligence artificielle appliquée et pense que les smart contracts peuvent apporter une énorme contribution dans ce domaine.

Au total, l’équipe de Chainlink comporte une cinquantaine de personnes regroupant des développeurs, des universitaires et des experts en entreprise avec une expérience approfondie de la cryptographie, des systèmes décentralisés et des contrats intelligents.

Partenariat

Chainlink a suscité énormément d’intérêt dès le lancement de son ICO (32 millions de dollars de fond levé). L’année dernière, ChainLink a annoncé plus de 50 partenariats tels que:

SWIFT: le vaste réseau de communications interbancaires.
Zeppelin OS: un système d’exploitation développé spécifiquement pour créer des
contrats intelligents.
Request Network: Une plateforme d’échange qui vise à être la norme pour l’échange
de fiat et de crypto-monnaies.
Signal Capital: une société d’actifs privée basée à Londres

Mais aussi: Crédits, Oracle, Systèmes V, DApps Inc, Google cloud, Matic, GoChain, Réserve, Harmonie, Shyft, Hedera Hashgraph, IOST, Streamr, Ocean protocol, Synthetix, Provable, Celer, STK, Mobile, ETHA, Kaiko, Wanchain, Hydrogène, bZx, Morpheus Protocol, Web3, GameDex, OpenLaw, OpenZeppelin, ClinTex, BET Protocol, IrisNet et Tezos.

Acquisition de Town Crier

Chainlink a acquis Town Crier, le projet de contrat intelligent et de confidentialité des données, très vanté, de l’Université Cornell et d’IC3. Le système Town Crier est le complément matériel du système Oracle décentralisé de Chainlink, qui exploite la technologie de calcul à enclave sécurisée SGX d’Intel pour isoler l’authenticité des données transférées à partir de sources sur le Web.


L’acquisition a été officiellement annoncée lors du Devcon 4, à Prague, en novembre 2018, par Sergey Nazarov, fondateur et PDG de Chainlink

Le SGX d’Intel est une technologie des environnements d’exécution de confiance (TEE) qui devient de plus en plus populaire parmi de nombreuses applications pour sécuriser les programmes contre la falsification extérieure. Signifiant «Software Guard Extensions», SGX définit des régions privées de la mémoire d’un ordinateur, appelées «enclaves», pour l’exécution sécurisée de code qui ne peut pas être falsifié en dehors de l’application enclave.

Town Crier affirme que sa technologie peut tirer parti de SGX de bout en bout, permettant des propriétés telles que:

● Garantie d’authenticité des données
● Réponses succinctes pour l’élagage des sites Web cibles
● Requêtes confidentielles pour gérer les requêtes, sans fuite de données

Les opérateurs du serveur de Town Crier ne peuvent même pas altérer les données traitées par le système. Pour Chainlink, Town Crier renforce la confidentialité et l’authenticité vérifiable des données qui transitent dans son réseau Oracle décentralisé.
Les nœuds Oracle sur Chainlink qui utilisent Town Crier pourront fournir des garanties que les données qu’ils fournissent n’ont pas été falsifiées avant ou pendant leur relais vers le contrat intelligent. Town Crier sera d’abord implémenté avec Ethereum mais peut fournir des données authentiques dans n’importe quel écosystème.

En conclusion

Le développement de la technologie Chainlink peut révolutionner de nombreux secteurs de l’économie tout en reliant les contrats intelligents au monde extérieur.
Le principal problème des différentes blockchains est le manque d’interopérabilité entre elles. Chainlink peut rendre possible l’interaction de différentes blockchains. Sa technologie ouvre des perspectives significatives dans le domaine de l’IoT, comme la gestion des approvisionnements alimentaires et bien d’autres.

Malgrés une concurrence grandissante Chainlink reste le leader dans le domaine. Chainlink peut déjà se vanter de 446 intégrations. Une liste qui comprend 80 blockchains, 185 projets DeFi, 59 nœuds et 33 fournisseurs de données utilisant les oracles de Chainlink.

Liens Utiles::

https://chain.link/

https://docs.chain.link/