SingularityNET est né d’une volonté collective de distribuer la puissance de l’IA. Sophia le robot est l’un des premiers cas d’utilisation.

SingularityNET est une solution d’intelligence artificielle complète alimentée par un protocole décentralisé et la première plateforme décentralisée permettant aux IA de coopérer et de se coordonner à grande échelle, supprimant l’un des principaux facteurs limitant la croissance de l’IA aujourd’hui: le manque d’interopérabilité, qui limite considérablement la capacité à tirer parti des forces et des capacités des IA individuelles.

SingularityNET permet à quiconque de profiter d’un réseau mondial d’algorithmes, de services et d’agents d’IA. La technologie de l’IA ne doit plus exister en silos, uniquement capable de fonctionner au sein d’une entreprise, d’une infrastructure ou d’un secteur spécifique.

Comment fonctionne SingularityNET ?

Marché des services IA

SingularityNET se lance en tant que marché pour les services d’IA. L’équipe a choisi de se concentrer sur trois domaines distincts de l’IA pour les deux premières années de développement:

  • Robotique cloud
  • Recherche biomédicale
  • La cyber-sécurité

Dans ce marché ouvert, les développeurs d’IA peuvent échanger leurs outils et services contre le jeton AGI de SingularityNET ou même contre d’autres outils et services. Pour rendre ces transactions aussi simples que possible, SingularityNET fournit des API pour incorporer des services d’IA standard, comme le traitement d’images et de langage, dans des contrats intelligents.

La plate-forme utilise également des contrats intelligents pour faciliter d’autres types de services tels que: le jumelage, la combinaison favorable d’échanges entre agents et le renforcement des votes pour les questions de gouvernance.

Les agents SingularityNET

Les agents sont les entités qui exécutent les contrats intelligents sur la plateforme. Ce sont le plus souvent des nœuds sur le réseau.

Pour maintenir la validité du réseau, les agents se classent, après chaque échange, sur une échelle de 0 ou 1. Quitter un classement n’est pas obligatoire et peut également être automatisé. Si un agent marque une tâche comme terminée et envoie le paiement, il est prudent de supposer qu’un classement 1 est approprié.

Le classement des agents comporte cependant de multiples facettes, allant au-delà de la simple réputation d’échange. Les autres facteurs qui déterminent le classement général d’un Agent comprennent:

  • Implantation de jetons AGI: Les agents perdent une partie de ce qu’ils misent si leurs notes à certains égards tombent en dessous d’un certain niveau.

  • Classement des avantages: Il s’agit d’un classement spécifique aux tâches utiles qu’un agent effectue. Ce sont des tâches qui améliorent l’écosystème global et n’ont pas nécessairement de soutien monétaire.

  • Validation externe: Les agents reçoivent des bonus de classement supplémentaires lorsqu’ils prouvent la propriété d’une entreprise réputée via un service Know Your Customer (KYC).

Interréseau IA auto-organisé

SingularityNET souhaite créer un réseau d’agents IA capables d’interagir les uns avec les autres.

Pour mieux comprendre leurs vision, analysons le fonctionnement de Sophia le robot humanoïde qui a été créé à l’aide de la technologie SingularityNET.

Sophia est déjà connu du grand public, mais son fonctionnement l’est beaucoup moins. Le robot a été conçu pour utiliser une variété d’agents d’IA dans son fonctionnement. Il s’agit notamment d’agents d’IA qui aident au traitement du langage et d’autres agents qui travaillent pour contrôler les mouvements physiques.

Sophia est devenue de plus en plus complexe et sophistiquée à mesure que le nombre et la nature des agents d’IA utilisés augmentent et deviennent eux-mêmes plus complexes.

Les agents d’IA utilisés dans Sophia nous donnent un aperçu de l’avenir des interactions dans un système d’IA. 

Par exemple, si vous demandiez à Sophia de résumer un film, le robot commencerait par envoyer la demande à un agent IA principal. Cet agent A ne sera probablement pas en mesure de terminer la tâche, mais il sait peut-être que l’agent B est spécialisé dans la littérature ou que l’agent C est un expert en cinéma. Après avoir contacté ces agents, il peut contacter l’agent D, qui est un agent spécialisé dans le texte de synthèse.

Dans ce cas, l’agent A pourrait payer l’agent B/C pour transcrire un film et l’agent D pour résumer cette transcription. Toutes les informations seront transmises à l’agent A et l’agent les remettra à Sophia, qui paiera l’agent pour la coordination de l’activité.

En même temps, tous les agents impliqués dans le processus mettent à jour leurs propres moteurs avec toutes les connaissances acquises grâce au processus. Cette coopération permet aux agents IA d’apprendre au fur et à mesure qu’ils accomplissent des tâches et, en coopérant les uns avec les autres, ils sont capables de développer l’ensemble du système beaucoup plus rapidement que ce ne serait autrement possible avec un seul agent IA.

Plateforme/Jeton AGI

SingularityNET a été exécuté sur la blockchain Ethereum, mais l’équipe a toujours dit qu’elle préférerait que SingularityNET soit aussi indépendant que possible de la blockchain, ce qui signifie le porter sur autant d’autres blockchains que possible.

En septembre 2020, SingularityNET a annoncé avoir entamé des collaborations avec IOHK, la société technologique fondée par Charles Hoskinson et derrière la blockchain Cardano. Le but de la collaboration est de porter une partie de la plateforme SingularityNET vers la blockchain Cardano.

Avec ce premier déménagement vers Cardano, la société affirme que la décision a été prise en raison de problèmes liés à la vitesse et au coût du réseau Ethereum. L’équipe a également déclaré qu’il y avait des préoccupations concernant Ethereum 2.0, qui a été déployé, mais a encore des questions concernant le calendrier de certaines fonctionnalités.

En plus de travailler sur une solution qui permettra à une grande partie de SingularityNET d’être portée d’Ethereum vers Cardano, les deux équipes ont également travaillé sur un mécanisme pour déplacer une partie des jetons AGI basés sur ERC-20 vers l’AGI basée sur Cardano. Le nombre exact de jetons à échanger sera déterminé par le marché, selon le Dr. Goertzel.

Les agents utilisent principalement AGI pour effectuer des paiements pour les services d’IA. Cependant, les jetons donnent également aux agents le droit de vote pour certaines décisions qui affectent la plateforme.

Le contrat SingularityNET Genesis a frappé 1 000 000 000 de jetons AGI au moment de l’ICO. Ils ont été distribués en conséquence:

  • 500,000,000: participants à la vente de jetons
  • 200,000,000: pool de récompenses
  • 180,000,000: Fondateurs
  • 80 000 000: Fondation SingularityNET
  • 40 000 000: supporters de la campagne (Primes)

L’équipe libère les jetons du pool de récompenses sur dix ans aux agents participant au réseau après le lancement. Après cette période, ils voteront pour créer un nouveau pool de récompenses ou choisir un autre type de mécanisme.

Partenaires

SingularityNET a conclu des partenariats avec:

  • SGInnovate, la société privée chargée de stimuler l’innovation technologique à Singapour.

  • NR Capital, pour développer de nouvelles solutions révolutionnaires, basées sur l’IA, pour le financement des matières premières.

  • Ocean Protocol, pour combler le fossé entre l’IA et les données conservées.
  • Nexus, pour accélérer la création d’une infrastructure blockchain résistante à la censure,

  • Hacken, pour explorer l’intégration de nos réseaux afin de fournir une solution globale et évolutive aux problèmes de cybersécurité.

  • Bitspace, une entreprise technologique primée, spécialisée dans les services blockchain et les technologies exponentielles.

  • Kirik, pour une infrastructure basée sur l’IA 2.0 pour unir les blockchains.

  • Fondation Mindfire, une organisation à but non lucratif suisse qui réunit les meilleurs talents d’IA au niveau mondial pour créer une intelligence artificielle au niveau humain.

Et biens d’autres…

Roadmap 2021

Aucune Roadmap n’a été communiquée pour 2021.

Toutefois, il est possible d’aller voir l’avancement du projet directement sur leur Github:

https://github.com/singnet

L’équipe

L’équipe SingularityNET compte plus de 50 membres avec plus de 10 doctorats.

Le Dr. Ben Goertzel dirige le groupe en tant que PDG et scientifique en chef. Il est également président de la Fondation OpenCog et de la Artificial General Intelligence Society, ainsi que scientifique en chef de Hanson Robotics, la société partenaire qui contribue à donner vie à SingularityNET.

Simone Giacomelli – Cofondateur 

Simone est un entrepreneur et un investisseur qui se concentre sur les systèmes décentralisés.Il est l’un des partenaires fondateurs de FinNX, la plateforme de banque d’investissement transfrontalière pour Fundamental Labs, l’un des principaux fonds blockchain d’Asie. Il a travaillé à la création de l’écosystème blockchain depuis début 2013 et a conseillé plusieurs entreprises à succès dans le domaine. Il est le fondateur de vulpem.com, un laboratoire de cybersécurité et de blockchain qui, depuis 2015, gère la sécurité des actifs numériques pour les fonds et les institutions. Simone est chercheur à la FISF, centre de recherche Fintech de la Fanhai International School of Finance de l’Université de Fudan, spécialisée dans l’innovation financière et la réglementation de la sécurité.

Dr. David Hanson – Cofondateur 

Hanson a travaillé en R&D chez Disney en tant que sculpteur et consultant technique en robotique. Il a ensuite fondé Hanson Robotics. En tant que chercheur, Hanson a publié des dizaines d’articles dans des revues de science des matériaux, d’intelligence artificielle, de sciences cognitives et de robotique, notamment SPIE, IEEE, International Journal of Cognitive Science, IROS, AAAI, AI magazine et plus encore. Il a écrit deux livres dont Humanizing Robots et a reçu plusieurs brevets. Hanson a été présenté dans le New York Times, Popular Science, Scientific American, WIRED, BBC et CNN. Il a également reçu des prix de la NASA, de la NSF, de l’innovateur de l’année des Tech Titans, du RISD, de la triennale du design Cooper Hewitt, et a co-reçu le prix de la première place de l’AAAI 2005 pour l’interaction ouverte d’un système d’IA. Hanson est titulaire d’un doctorat ès arts et technologies interactives de l’Université du Texas à Dallas, et un BFA en vidéo d’animation cinématographique de la Rhode Island School of Design.

Sophia – porte-parole humanoïde et nœud principal pour SingularityNET

Développé par Hanson Robotics, Sophia est le robot expressif le plus avancé au monde. Elle est également devenue une chérie des médias, après avoir donné de nombreuses interviews, chanté lors d’un concert et même fait la couverture de l’un des plus grands magazines de mode. Ses interviews ont généré des milliards de vues et d’interactions sur les réseaux sociaux.

Elle a également montré son potentiel en affaires après avoir rencontré en personne des décideurs-clé de secteurs tels que la banque, l’assurance, la fabrication automobile, la promotion immobilière, les médias et le divertissement. En outre, elle est apparue sur scène en tant que membre du panel et présentatrice dans des conférences de haut niveau, expliquant comment la robotique et l’intelligence artificielle deviendront une partie prédominante de la vie des gens.

Sophia sera un nœud central de la blockchain de SingularityNET. Son intelligence sera connectée au réseau pour le bénéfice de tous. L’esprit de Sophia sera constamment alimenté par le nouveau contenu de SingularityNET, tout en aidant à alimenter le réseau avec son intelligence humaine.

En conclusion

Les utilisateurs semblaient enthousiasmés par le projet à ses débuts, mais la faible performance du jeton AGI indique qu’une grande partie de cet enthousiasme a probablement diminué et SingularityNET devra fournir quelque chose pour raviver l’enthousiasme antérieur manifesté par les premiers investisseurs.

Le réseau d’IA autonome autogéré, qui est la vision à long-terme prévue de l’équipe, est beaucoup plus ambitieux. Cela pourrait devenir l’un des projets d’intelligence artificielle/blockchain les plus importants, si l’équipe SingularityNET peut assurer le développement. Bien sûr, il est encore beaucoup trop tôt pour savoir en quoi le projet pourrait éventuellement évoluer.

Une chose claire à ce stade, SingularityNET combine deux des technologies qui pourraient rester à la pointe de l’industrie technologique pour les décennies à venir.

Le projet suscite certain questionnement:

Quelles pourraient être les conséquences potentielles résultant de la décentralisation d’une technologie aussi puissante?

Pourrait-il y avoir un réel danger à autoriser l’achat de services d’intelligence artificielle aussi puissants par toute personne ou groupe anonyme?

Et si SingularityNET atteignait son objectif ultime de créer un réseau d’agents d’IA autonome et capable de se développer sans aucune aide supplémentaire de la part des humains?

Que pourrait faire un tel réseau s’il était plus intelligent que l’humain et n’avait pas besoin de notre aide?

Tout cela est bien sûr très spéculatif car le projet SingularityNET en est à ses débuts par rapport à ses objectifs ultimes.

Liens utiles:  https://blog.singularitynet.io/ 

https://singularitynet.io/

https://public.singularitynet.io/whitepaper.pdf